Australie, Western Australia

Nous avons notre 4×4 !

30 septembre 2015

Nous avons trouvé hier notre 4×4, après quelques recherches d’abord chez des garagistes, puis ensuite sur le site Gumtree (équivalent du site le bon coin).

Gumtree = Le bon coin australien

Gumtree = Le bon coin australien

Pourquoi un 4×4 ?

Pour voyager en Australie, il y a 3 types de véhicules qui reviennent souvent :

  • Le van : beaucoup d’espace mais ne passe pas partout.
  • La voiture type Wagon : moins d’espace mais passe-partout.
  • Le 4×4 : espace moyen, mais il est possible de passer presque partout : notre choix !

Notre Pajero

Nous voulions éviter d’acheter un véhicule directement à un backpacker. En général les véhicules ont déjà fait plusieurs fois le tour de l’Australie et sont souvent moins bien entretenus qu’un véhicule « de ville ».

Nous avons donc trouvé un Mitsubishi Pajero. Il appartenait à Steve, un belge venu voyager en Australie il y a 10 mois, qui est finalement tombé amoureux d’une australienne et a donc décidé de rester sur place.

Le 4×4 est en super bon état avec toutes les factures et la courroie de distribution vient d’être refaite. Tout fonctionne parfaitement et il a assez de confort : vitres électriques, régulateur, climatisation… Il a seulement 205 000 kms. Il faut savoir qu’en Australie les véhicules n’ont pas la même durée de vie que chez nous et il n’est pas rare de voir des voitures arriver à 500 000 kms (peut-être à grâce aux grandes lignes droites ? ). Il n’a pas de bull-bar donc espérons qu’on ne percutera pas de kangourous dans le bush ! Nous l’avons payé 6000 AUD soit 3750 €.

Il ne nous reste plus qu’à l’équiper pour le voyage ! Ceci fera très certainement l’objet d’un prochain article…

La partie administrative : Rego et assurance

En fonction de l’Etat où on se trouve, les démarches administratives sont différentes. Dans le Western Australia (là où on est), il suffit de remplir un papier et de l’envoyer au département des transports (un peu comme en France). Le véhicule doit également avoir ce que l’on appelle une « Rego » valide (équivalent de notre ancienne vignette). Cette rego permet également d’assurer le véhicule pour les dommages corporels causés à autrui lors d’un accident. Dans certains Etats, il est nécessaire de passer un roadworthy certificate (= contrôle technique).
En ce qui concerne l’assurance, nous avons choisi SGIO. Nous en avons comparé 5 ou 6 et elle semblait avoir le meilleur qualité/prix (Sam a confirmé notre choix). Nous avions le choix de la payer comptant ou de la mensualiser mais nous perdions l’équivalent de 2 mois en optant pour le second choix. Elle nous a coûté 408,29 AUD et comporte l’assurance pour notre véhicule, celui d’en face et le bris de glace. La franchise est de 450 AUD…

La conduite…

La première fois qu’on conduit à gauche, volant à droite, c’était très étrange… Nous nous sommes fait quelques frayeurs ! Au bout de la quatrième fois où Johann a pris le volant, on se croyait opérationnel mais après avoir fait un demi-tour, un vieux réflex nous a ramené sur la route de droite 🙂 Heureusement qu’il y a peu de voitures qui circulent en campagne !
On doit toujours avoir notre permis de conduire français et notre permis international pour avoir le droit de circuler.

Voilà ce qu’on peut résumer de l’achat du 4×4. Il ne nous reste plus qu’à lui donner un petit nom !

Voici quelques photos :

pajero-australia-2 pajero-australia-3 pajero-australia-4  pajero-australia-6
pajero-australia-1

 

PS : qui dit véhicule dit aventure ! Nous avons quitté notre Airbnb pour nous éloigner de la ville. La suite au prochain épisode…

 

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  • Reply Michèle 3 octobre 2015 at 10 h 30 min

    Bonjour, mais c’est l’Amérique là bas ! Les gones j’espère que vous réalisez votre bonheur, vous vivez à la vitesse grand V, et auriez vous gagné le gros lot ? Fait une banque ? Marché dans une merde de kangourou ? A vous lire on n’ose pas imaginer cette vie nouvelle pour vous, arrivés droit de votre cambrousse beaujolaise 😄bon, je me calme et bises à vous deux, les nouveaux aventuriers.

  • Laisser un commentaire