Australie, Carnet de voyage, Tasmanie

Swansea

26 janvier 2017

Haaaaa voici une nouvelle aventure ! C’est donc sur ce petit parking d’un bottleshop (magasin d’alcool)/auberge de jeunesse que nous nous posons pour qu’Alexia profite d’une douche chaude. La voiture en profite également pour faire une pause… Un peu trop longue… Et ne redémarrera plus ! Je pense que c’est la batterie bien que ça me paraisse peu probable. Je demande à la gérante de l’auberge si elle connaît quelqu’un qui pourrait m’aider avec des câbles. Elle m’envoie au bottleshop qui a un restaurant de l’autre côté du parking. Le patron se renseigne et me fait venir une employée.

Malheureusement, rien à faire, Jane boude. Et quand elle boude, elle choisit de le faire au moment où il faut trouver à manger et un endroit pour dormir. Un monsieur vient jeter un œil sous le capot et est persuadé que c’est à cause d’une cosse de la batterie. Il s’excuse de ne pas avoir ses outils avec lui (quand même il aurait pu faire un effort haha) mais promet de réparer ça le lendemain matin. En attendant, il essaie de nous trouvons où dormir. Chose pas simple, nous sommes sur le parking de l’auberge mais n’avons pas envie de payer pour y passer la nuit. Il nous propose de demander à son collègue qui a un bout de pré pour y mettre notre tente. Ca nous gène vraiment alors je lui dis qu’on va dormir dans la voiture. Puis il voit la seule voisine du parking et a l’air de bien la connaître. En 2 secondes, c’est réglé, nous plantons la tente dans son jardin et avons accès aux WC. Parfait ! D’ailleurs, la dame de l’auberge est venue voir ce que nous allions faire car ça ne lui plaisait pas trop que nous soyons là alors heureusement qu’une solution a été vite trouvée.

Pendant que je me dépatouillais avec les Australiens et mon anglais approximatif (hé oui toujours…), Alexia a fait la connaissance d’un francophone. Nous irons donc lui proposer de boire une bière avec nous quelques minutes plus tard. C’est un Suisse. C’est alors que nous papotions en sirotant notre binouse (c’est pas mal de tomber en panne devant un bottleshop), qu’un monsieur rejoint sa voiture derrière nous. Il entame la discussion 2 minutes, il est vigneron. Il nous offre 1 bouteille de Riesling et 3 bouteilles de rouge. Merci, au revoir. Et ben ! Quelle générosité ! Notre compagnon de soirée a réservé une table au resto alors nous nous joignons à lui pour un second apéro (ok troisième, il fallait goûter le rouge) et une bonne pizza !

Finalement, des fois c’est cool de tomber en panne ! Pour rigoler, en revenant vers la voiture, nous essayons de la démarrer. Elle démarre… On fera comme si on n’avait pas vu…
Le lendemain matin, le monsieur vient s’occuper de ma cosse et la voiture repart (tiens tiens ! ). Mais c’est le pot d’échappement qui se fait la malle… Il va falloir songer à un nouveau check complet !
Pour oublier tout ça, nous passons voir une plage un peu plus loin. C’est reparti !

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire