Australie, Western Australia

Woody à Kununurra

11 juillet 2016

Il était une fois, un 4X4 ayant trouvé des maîtres indignes. Après les avoir traînés docilement jusqu’à Kununurra, sa vie allait être différente. Certes, il était prévenu : routes rocailleuses, poussière étouffante, rivières larges et profondes… Mais que lui réservait son destin ? Et bien… deux mésaventures !

C’est par une belle et douce soirée que Woody a fini en équilibre sur 2 pattes.
Explications :
Nous dormons dans un coin reculé que nos amis ont dégoté, proche d’une rivière.

ivanhoe crossing

Ivanhoe Crossing

Nous passons toutes nos soirées et nuits ici. Nous sommes toujours arrivés sur cette place par le chemin du bas mais nous avions remarqué qu’un autre chemin venait du haut. Du coup, nous l’empruntons pour sortir de notre emplacement, en montée, et voulons le prendre de nouveau dans le sens inverse, histoire de tester en descente. SAUF QUE… le soleil se couche à 17h… il fait noir très tôt…et nous nous trompons de chemin… pour finir dans un trou d’1m de profondeur…
prado-hole
Woody se retrouve donc sur 2 roues, avec la troisième roue bien en l’air.

prado-stuck-1
Heureusement que les copains étaient déjà à l’emplacement, soit à 50m de nous, avec leur 4X4 costaud qui a fini par nous tirer d’affaire.

2 jours plus tard, un vendredi au petit matin, nos potes partent au boulot. Nous ne travaillons pas ce jour-là. Grasse mat’ jusqu’à 6h15, petit-dej puis nous décidons de partir. ET BIM ! Plus de batterie ! La seule façon de se faire aider est de pousser la voiture sur 150m pour rejoindre la route et avoir une petite chance de trouver une âme charitable. Nous expliquerons pourquoi une si petite chance plus tard…
Il faut donc pousser la voiture. Elle est trop lourde, nous sommes obligés d’être 2 à pousser, avec un de nous qui court diriger le volant par moment. Nous finissons notre première tentative dans un creux où nous aurons bien du mal à la ressortir. Une fois fait, nous tentons un autre chemin. Et la voiture part… mais… un peu trop vite… pas le temps d’aller choper le volant… et paf, dans un petit arbre. Par chance, il est souple donc se plie, mais les branches retiennent la voiture. Ca y’est, nous sommes coincés pour de bon.
prado-stuck-tree
Vous en voulez encore plus ? Alors revenons sur l’histoire de la chance. Petite oui, car même si les Australiens sont des gens formidables, remettons les choses dans leur contexte : nous sommes donc vers la rivière vue précédemment. Cette rivière, nous l’avons traversée pour le fun quand nous sommes arrivés à Kununurra. L’accès était libre. Actuellement, ils l’ont fermé. DONC nous sommes dans un cul-de-sac. Nous sommes invisibles de la route, sur un chemin éloigné, SANS batterie (et sans batterie de téléphone en plus) et SUR un arbre. Voilà qui s’annonce palpitant ! ! !
Johann part alors se poser au bout du chemin, pour traquer le moindre pèlerin qui viendrait se perdre ici. Au bout d’un moment, il capitule et nous réfléchissons aux solutions. Il n’y en a pas des masses, alors nous utilisons le peu de batterie qu’il doit rester dans la voiture pour charger un téléphone et appeler l’assistance (celle qui ne nous avait pas assisté à Northcliffe). Nous entendons un moteur au loin… Johann court… et revient avec un couple qui veut bien nous aider. OUF ! Nous avons eu un peu peur car même avec les cables, au début la voiture ne démarrait pas. Elle devait être bien à plat car il a fallut attendre qu’elle charge.
Les braves gens et leur gros 4X4 s’en vont, nous libérons Woody des griffes de ce “bloody” arbre et décampons de ce chemin maudit.

C’est ainsi que l’histoire s’achève. Les aventures reprendront surement dans quelques temps. D’ici-là, portez-vous bien !

Vous aimerez aussi

3 Commentaires

  • Reply charrion 13 juillet 2016 at 0 h 09 min

    et ben, y’a des jours comme ça ou tout vous sourit !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! enfin ça fait apprécier quand tout va vraiment très bien !!!!! mais on sait bien que la vie est un long fleuve plein de crocodiles (ça c’est Ma version !!!)….Vous avez encore des années pour l’expérimenter, n’ayez crainte !!!!
    gros bisous et faites gaffe quand même !!!
    la cousinette !

    • Reply Johann 28 juillet 2016 at 9 h 35 min

      Merci la cousinette pour ton petit message. Niveau crocos ici on est pas mal 🙂 bises

  • Reply MICHELE CHENAUD 20 juillet 2016 at 3 h 07 min

    Tiens déjà de la visite ?
    C’est une belle surprise 🙂
    Tout d’abord j’ai que c’était le « final » mais non, rien de vous atteint; vous êtes courageux, déterminés et vous semblez bien prendre les aléas d’une vie de merde, car les merdes s’enchaînent, il y a des jours où , il aurait mieux fallu rester au lit !!!!
    La cousinette me fait bien rire avec sa version sur la vie !
    Bonne continuation , bises

  • Laisser un commentaire