Bali, Indonésie

Visite de la région de Karangasem

7 septembre 2016

Candidasa

cover

Le taxi suivant nous emmène à Candidasa, assez connue pour sa plage. Nous trouvons un superbe cottage Temple Cafe & Seaside Cottages dans lequel nous réservons 2 nuits pour 50AUD sans le breakfast.

seaside-cottages-candidasa-1

Nous partons à pied découvrir le coin et nous arrêtons dans une sorte de SPA. Nous nous faisons masser pendant 1h pour… 7,5€.

spa

Après ça, nous allons boire un coup dans un petit café très bien décoré. Y’a pas à dire, les Balinais ont toutes les cartes en main pour nous faire rêver…

seaside-cottages-candidasa-3

seaside-cottages-candidasa-2
Le soir, restaurant typique où nous découvrons le Bebek Tutu (du canard).

bebek-tutu
Demain, nous louerons un scooter pour visiter les environs !

Pasir Putih Beach et le Galugan

A 9h donc, nous partons pour la journée en scooter. Nous le louons 60 000 IDR (4 €) à l’hôtel.
scooter-ouf

Le premier point que nous voulons voir est la Pasir Putih Beach. Malheureusement pour la plage, nous rebroussons chemin car aujourd’hui c’est jour de fête et nous nous retrouvons en plein attroupement.

penjor

De plus, nous n’avons pas de sarong et ça nous met un peu mal à l’aise. Nous avons assisté hier à la préparation de Galungan, qui est donc cette fête religieuse/culturelle. Les Balinais préparaient des Penjor, prêts à être exposés aujourd’hui dans toutes les rues.

penjor-bali
Nous avons croisés des centaines voire des milliers de Balinais en costumes traditionnels qui parcouraient les rues en scooter, filles et femmes en amazone, les bras chargés ! Ils apportaient des offrandes en tout genre dans les temples où ils venaient prier en famille.

C’était super beau et ça sentait tellement bon l’encens ! En ce jour sacré, ils tuent des cochons pour les rotir à la broche.

Taman Ujung Water Palace

Nous avons donc poursuivi par le Taman Ujung Water Palace, un magnifique palais bordé d’eau, datant de 1919.

Tirta Gangga

Ensuite, nous avons été voir Tirta Gangga, un autre endroit magique.

A midi, nous en profitons pour découvrir le Gado-Gado, un plat typique à base de légumes.

gado-gado

Temple Besakih

Puis nous avons fini par le temple Besakih où ils ont essayé de profiter du fait que ce soit jour de cérémonie pour nous taxer un maximum d’argent. A ce moment là, il faut avouer qu’ils nous ont fait perdre patience. En fait, leur façon de faire était pathétique : ils nous ont sauté dessus pour nous faire cracher nos billets. Une fois que nous avons payé nos tickets et louer nos sarongs (ils nous ont menti en nous disant qu’il était impossible d’en acheter plus loin ce qui était totalement faux), on nous met des sacs d’offrandes dans les mains en nous disant de payer. Nous les rendons à la jeune femme qui se vexe. Puis nous commençons à monter les marches du temple et on nous dit qu’il nous faut un guide payant pour avoir accès au site, que le ticket ne nous donne droit qu’à faire le tour du bâtiment et de ne rien voir de l’intérieur. Ils sont gonflés… Nous n’avons pas cédé grâce à quelqu’un qui nous a fait signe que c’était des bobards… Nous avons forcé le passage et pu visiter. C’était encore une fois très joli, surtout en ce jour spécial évidemment.

En bons citoyens, nous aidons discrètement un autre couple en train de se faire arnaquer et sortons de cet endroit plus stressant qu’autre chose. C’est dommage car c’est vraiment un temple impressionnant.

Ensuite, nous voulons passer par un village pour y trouver un lac mais nous tombons de nouveau sur la cérémonie et cette fois c’est un cortège entier qui marche sur la route. Mieux vaut faire demi-tour et laisser ce petit monde tranquille. Au final, nous sommes ravis d’avoir parcouru tout ces kilomètres en scooter car nous avons vraiment découvert l’arrière pays qui est plus tranquille et très vert. Nous avons trouvé des coins magnifiques. A 16h, nous allons faire le plein du scoot pour le rendre. Nous avons passé les 3/4 du plein. 17 000 IDR (1,15€) plus tard, le plein est fait. Sans compter la nourriture, la journée nous aura coûté 5€. Quelle économie par rapport au taxi ! ! !

Ce n’est pas le tout, mais après autant de kilomètres nous avons mal au dos. Un petit massage de 30min nous requinque et nous permet de profiter du restaurant suivant, où nous tentons cette fois des plats typiques à base de crevettes dont nous ne nous souvenons plus des noms…

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire