Australie, Northern Territory

Visite de Darwin

8 août 2016

Le lendemain, nous sommes bien décidés à visiter Darwin.

Un peu de culture

En 1839, le premier commandant britannique pose le pied sur cette terre. Cet homme était un ami de Charles Darwin, le célèbre biologiste. Les britanniques ont tenté de s’implanter ici par 3 fois, en particulier pour lutter contre une éventuelle installation française ou hollandaise.
En 1863, les gouverneurs d’Australie de Sud annexèrent le NT pour permettre un développement économique du secteur. Pour ce faire, les Aborigènes ont été chassés de leurs terres et regroupés dans des réserves…
Nommée précédemment Palmerston, la nouvelle ville a commencé à être fondée en 1869 et porte le nom de Darwin depuis 1911.
La ville a subit énormément de dégâts et a failli disparaître 2 fois : pendant la guerre et après un cyclone.
En effet, Darwin a du se relever après les 64 bombardements japonais qu’elle a subi pendant la seconde guerre mondiale, tuant 243 personnes. Puis, 25 ans plus tard, le 24 décembre 1974, elle a vécu un réveillon de Noël cauchemardesque après le passage du cyclone Tracy. 71 personnes ont perdu la vie. Il a fallu 3 ans pour tout reconstruire et faire de nouveau émerger une ville. Aujourd’hui, Darwin est la capitale de la région NT. Elle est peuplée par une population originaire de plus de 50 pays. C’est LA ville cosmopolite Australienne. Darwin est bordée par la mer de Timor et est plus proche de l’Indonésie que des villes du sud de l’Australie. Une partie des Aborigènes est restée vivre ici. Aujourd’hui, une part de leurs terres leur a été restituée, ils détiennent donc la moitié du Northern Territory.

Visite de la ville

Nous commençons par parcourir de jour Mitchell Street, la fameuse rue bondée la veille, réputée pour être LE quartier de la fête.
mitchell-street
Ensuite, nous nous baladons au Bicentennial Park, avant d’aller jeter un œil au State square, où il y a les bâtiments principaux de la ville comme le Parliament House, la Supreme Court, les ruines de l’Hôtel de Ville et l’ancien théâtre nommé le Browns Mart Theatre.

WWII Oil Tunnel sera notre visite instructive de la journée.

wwii-oil-tunnel-1
Nous sommes dans les anciens réseaux de tunnels contenant les réserves de pétrole, construits pendant la seconde guerre mondiale (World War II).
wwii-oil-tunnel-2
Toute l’histoire y est retracée sous forme de panneaux.
wwii-oil-tunnel-3

Ensuite, nous allons marcher au Waterfront Precinct, un lieu aménagé pour amarrer les bateaux, se restaurer etc…

Vue de Darwin depuis le Waterfron Precinct

Vue de Darwin depuis le Waterfront Precinct

Petit tour au Charles Darwin National Park, qui n’a vraiment rien d’un parc national pour ce que nous en avons vu, mais dans lequel nous visitons l’ancienne réserve de munitions, avec une fois de plus des explications sur la guerre, avec le Japon en adversaire tenace.
charles-darwin-national-park

Et puis il est enfin temps d’aller errer au célèbre Mindil Beach Sunset Market, le marché nocturne bondé de Darwin, qui accueille toutes catégories de stands et permet de profiter d’un magnifique coucher de soleil (les derniers du bon côté de l’Australie ! ). La foule nous effraie un peu, des centaines d’âmes d’un coup après la tranquillité de la côte ouest, ça surprend !

Nous assistons à un concert de didgeridoo, le fameux instrument de musique australien, à l’origine joué par les Aborigènes du nord. C’est une grande trompe de bois, émettant un son psychédélique une fois que le musicien a soufflé dedans. Il semble difficile de le maîtriser ! Accompagné à la batterie, nous avons droit à un petit concert de drum’n’bass original ! Et comme la musique rapproche les peuples, des petites Aborigènes nous offrent une danse rythmée qu’elles maîtrisent parfaitement. C’était magique ! A tel point que les musiciens offrent un de leurs albums à la plus douée !

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Reply MICHELE 15 août 2016 at 22 h 41 min

    Une publication en erreur 404 !
    Darwin , sujet intéressant mais le concert final ? déjanté, chasse d’eau à l’honneur un peu pénible pour nos oreilles !!!!
    Le Retour approche, plus de « sous » ?
    Bises

    • Reply Johann 16 août 2016 at 11 h 12 min

      Etrangement, on n’a jamais été aussi « riches » que depuis que l’on voyage.
      Pour le retour, il faudra encore attendre un peu (beaucoup ?) 🙂

    Laisser un commentaire