Australie, Western Australia

Vacances ! pas de chance :)

16 mars 2016

CA Y EST ! Nous prenons enfin quelques jours de repos ! ! ! Nous sommes ravis et en même temps, nous avons un peu de mal à réaliser… Mais normalement, on s’habitue vite à ces choses-là hahaha !
Nous vous parlions récemment du nombre de jours travaillé en ferme pour renouveller le visa, et bien c’est officiel ! Nous avons le papier signé, prouvant que nous avons bien travaillé 88 jours. Nous croyions avoir compté bien large et en être à 100 jours mais comme quoi il faut toujours se méfier : 99 jours !

second-visa-australia

Nous les avons !

Nous avons fini sur du pruning de pommiers, au sol, dans un nouveau bloc. C’était assez tranquille même si pas agréable pour les mains. Et juste avant, nous avons fait un peu de pruning de pruniers. Ca, c’était le pire : des vieux arbres donc du vieux tree training mal fait, des branches dans tous les sens à couper, réorganiser et qui griffent (ça, on s’en était rendus compte lors du picking…), avec évidemment la machine bruyante et les sécateurs à air qui vous propulsent le poignet contre le tronc de l’arbre (petite frayeur pour Marilyne) !

Des pruniers tout beau après notre passage

Des pruniers tout beau après notre passage

Le temps de tout laver et de gérer les 2-3 rendez-vous pré-départ, et nous quittons le caravan park vendredi matin pour finir la boucle du sud et revenir vers Perth. Et le planning est chargé : D’Entrecasteaux NP, Walpole, Valley of the Giants, Denmark, Albany, Stirling Range NP, Fitzgerlad River NP, Esperance, Norseman, Coolgardie, Kalgoorlie, Wave Rock, Northman…

Et puis comme nous aimons follement le travail, nous devrions être de retour à Kirup juste après, pour 3-4 semaines de boulot ! Le but étant de travailler au maximum avant fin juin. En effet, en juin le gouvernement a prévu de changer les taxes pour les voyageurs comme nous, et nous serons imposés à 33% au lieu de 18% actuellement, avec impossibilité de récupérer ses taxes. Nous allons faire en sorte de rester dans cette ferme qui nous plaît pour gagner encore un peu d’argent (pas le choix, les boss nous attendent de pied ferme 😉 ). Et puis, c’est dur de quitter tout ce petit monde, alors nous y allons crescendo !

D’ailleurs, pour ceux qui auraient un doute, nous aimerions vous expliquer quelques trucs par la même occasion 🙂

Non, voyager n’est pas une chance ET non, nous n’étions pas en vacances (enfin jusqu’à maintenant 🙂 ).
“Vous avez trop de la chance de faire ce que vous faites”, “Comment se passent vos vacances ?” “J’aimerais trop être à votre place”… Ces phrases trop récurentes peuvent parfois être agaçantes, par exemple après une semaine de 50h de picking ! Et il en est de même pour les autres backpackers…
Alors non, voyager n’est pas une chance. En tout cas, voyager comme nous avons choisi de le faire ici ; car pour ceux qui voyagent en étant logés dans des hôtels, qui font des tours organisés ou autre, et qui partent quelques jours par an, c’est différent : il faut uniquement du temps et de l’argent. Pour le coup, c’est ce que nous appelons “prendre des vacances” et c’est aussi très sympa ! !
Ici, il s’agit d’une décision importante à prendre, qui engendre des concessions et surtout des choses positives. Lacher son boulot, son appart, ses amis, sa famille n’est pas une chance : ce sont justes les étapes obligatoires du projet. Nous avons CHOISI de voyager et nous acceptons tout ce qui va avec. On peut clairement dire qu’après 6 mois loin de chez nous, c’est l’une des meilleures choses qui nous soient arrivées dans la vie. C’est même QUE DU BONHEUR ! De la liberté, de l’aventure, des rencontres, des paysages de dingues… Il est certain que maintenant, si l’on devait conseillé une personne qui hésite à partir, de se donner les moyens, ne pas réfléchir et faire ses valises immédiatement ! Vous savez ce qu’il vous reste à faire 😉

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire