Bali, Carnet de voyage, Indonésie

Tanah Lot et Seminyak

16 septembre 2016

Joyeux anniversaire Johann ! 30 ans en ce 15 septembre, et tout ça à Bali, what else ? !

Nous voilà donc à Kuta. La mission est de louer un scooter et d’aller visiter le temple de Tanah Lot.
La région du sud de Bali est la plus touristique : des Européens et Australiens à chaque coin de rue et en conséquence, les prix sont nettement plus élevés (75 000 roupies le nasi goreng (5€) contre 35 000 ailleurs dans le pays et 15 000 à Lombok…). Il y a des magasins de partout, des fast food, bref, l’ambiance y est bien différente. Ce n’est plus le Bali dépaysant que nous avons connu.
Nous louons un scooter pour 2 jours (120 000 roupies) et cap sur le temple !
Ce temple, à marée haute, est immergé. Nous aurions aimé le voir sur l’eau mais malheureusement la nature ne nous a pas offert ce petit plaisir. En plus, il fait tout gris.

Après cette petite balade nous rentrons sous la pluie, avec nos casques sans visière. Un grand moment !
Nous allons jusqu’à Seminyak, où une maison de rêve nous attend pour 2 jours… Nous avons rendez-vous avec la propriétaire pour qu’elle nous remette les clés. Johann a réservé ce petit paradis pour fêter dignement ses 30 ans.

Le soir, nous retrouvons notre amie de Kununurra avec un ami à elle pour passer les 4 derniers jours ensemble. Après avoir prix un long apéro puis un taxi et parcouru à pied une partie de la ville, nous trouvons LE restaurant qui sert à manger aux retardataires comme nous (il est presque minuit, le temps a filé ! ) : Boss Man. Cher mais bon.

Petite balade en ville

Petite balade en ville

Fin de soirée arrosée jusqu’à l’aube dans la piscine, comme des rois !

Le lendemain matin, quelqu’un vient nous préparer le petit-déjeuner puis, après avoir profité un moment de la piscine, nous partons manger dans un restaurant sur la plage. Nous faisons un petit tour de la ville en scooter (un bazar monstre) puis rentrons dans notre demeure pour pisciner et siester. Le soir, de nouveau au restaurant pour déguster de nouveaux plats typiques car ce n’est pas ce qui manque et la nourriture indonésienne est délicieuse. Quelle journée éprouvante !

Nous rendons la maison le jour suivant à midi. Bye bye le luxe ! Nous en avons bien profité !

Nous gardons nos scooters et filons retrouver notre nouveau logement pour ces 2 dernières nuits à Ungasan en Airbnb.

Au passage si vous ne connaissez pas encore AirBnb, on peut vous offrir 30 euros de crédit pour votre première nuit en cliquant ici 🙂 Enjoy !

Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire