Australie, Western Australia

Changement de 4×4

11 juin 2016

Après notre rituel familier du matin à Ellenbrook, nous passons du temps à la bibliothèque à fouiller les annonces de voitures. Après manger, nous débutons les visites. Nous commençons par le 4X4 d’un ami Allemand de Kirup, Tino, revenu sur Perth pour vendre son véhicule. Nous le gardons sous le coude pour plus tard si nous ne trouvons rien, et continuons. Nous hésitions entre Toyota Land Cruiser Prado et Nissan Patrol mais en pesant les pours et les contres que chacun nous expose, nous éliminons Patrol. En Australie, ils ne jurent que par Toyota, alors nous allons tenter de trouver un Prado. Nous nous focalisons dans un premier temps sur les revendeurs, les particuliers seront pour plus tard.
Dans l’après-midi, nous visitons encore 2 voitures. Le lendemain matin, nous en voyons 4-5 dont une qui retient notre attention. Nous réfléchissons sur celle-ci et faisons une offre. Elle passe. Hallelujah ! ! ! Nous nous retrouvons à récupérer l’argent dans la même banque qui nous avait servie à payer Pony. C’est étrange car c’est très souvent que nous revenons exactement au même endroit sans le vouloir. Le destin !

C’est donc un Prado avec 286 000 km. Comme la précédente, il est de 1999, essence et automatique. Il possède des pneus tout terrain, un pare-buffle et la radio UHF. La courroie de distribution vient d’être faite et le radiateur ainsi que la pompe à eau sont neufs. Enfin, le gros avantage de ces véhicules est qu’ils possèdent deux réservoirs d’essence qui nous autorisent plus d’autonomie entre les grandes villes, ce qui nous permet de nous débarrasser du jerrican d’essence.

woody

Notre nouveau 4×4 tout beau !

Il nous semble au top mécaniquement et esthétiquement parlant, mais nous allons quand même le faire vérifier par notre mécano Français de Perth qui commence à connaître nos têtes… Impossible de partir pour notre prochaine destination (1100 km du coup) sans être rassurés.

check

Petit tour chez le mécano

Il valide notre départ pour Darwin ! ! Pour fêter ça, un petit apéro sur le parking s’impose. Nous venons quand même de lâcher 8800 AUD…
Maintenant, il va falloir se débarrasser de Pony.
Nous avons acheté la voiture un vendredi, veille d’un week end de 3 jours. Question temps, ça ne nous aide pas pour aller voir des acheteurs pros, mais au moins nous avons le temps de laver le véhicule et de tout transvaser d’un 4X4 à l’autre : tente de toit, panier de toit, bazar intérieur…
pony-nu prado-roof-rack prado-roof-tent-check prado-roof-tent
prado-roof-rack-top
woody-interieur

Nous décidons volontairement de ne pas aménager l’intérieur pour gagner du temps et au cas où nous devrions le revendre rapidement (on ne sais jamais maintenant !).

Nous trouvons un acheteur professionnel pour notre caisse de toit que nous ne remettrons pas sur le Prado car il y a un peu plus de place.
Au passage, nous découvrons que nous avons pris une amie en stop, une toute petite souris s’est trouvée à son aise dans Pony et trouve sympa de courir dans la voiture et de gratter tout ce qu’elle peut depuis 2-3 nuits alors que nous dormons 50cm au-dessus. Sympa les cernes le matin !

Bref, nous postons des annonces qui n’auront pas de succès et c’est après avoir parcouru les revendeurs pendant tout le mardi avec Tino, dans la même galère que nous, que nous en avons finalement trouvé un ! Certes, il ne nous la reprend pas du tout pour le prix que nous voulions mais au moins nous en tirons 2500$ en l’état et pouvons partir dès le lendemain pour terminer notre road trip ! En plus, nous n’aurons pas sur la conscience d’arnaquer de nouveaux voyageurs.
Pony repart donc avec sa souris, que nous n’avons pas réussi à attraper malgré 3 pièges différents ! A chaque fois elle a réussi à prendre la nourriture et sortir du piège. Elle nous a même laissé des crottes en cadeau !

Notre dernière version de piège à souris : ECHEC !

Notre dernière version de piège à souris : ECHEC !

Les papiers signés, l’ère Pony s’achève amèrement… Mais Woody est à nous !

Mercredi donc, nous gérons tout l’administratif pour le Toyota et passons une dernière soirée avec Tino.
Finalement, il nous propose de prendre le petit-dej ensemble le lendemain ; encore une fois ce n’est pas chose aisée de quitter ses amis, alors on fait durer le plaisir…
Jeudi donc, après le breaky (breakfast en Australien fainéant), Johann change l’huile moteur et nous partons !

ON THE ROAD AGAIN ! ! !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire