Australie, Northern Territory

Une semaine à l’Uluru

21 octobre 2016

Comme je vous le disais précédemment, mon patron m’a envoyé pour une presta d’une semaine à l’Uluru.

Après une nuit très courte me voici donc le 12 Octobre à 4h du matin à l’entrepôt frais (ou pas). Nous partons en convoi de 2 camions remplis de matériel. Un 10 tonnes et un 3,5 tonnes.

road-trucks

Nous voici donc parti pour 2 jours de route, soit 2000kms.

Lever de soleil du 1er jour de route

Lever de soleil du 1er jour de route

En chemin l’un des pneus du gros camion a explosé. Nous nous sommes retrouvés coincés au milieu du désert, sans réseau et… sans roue de secours !

Heureusement mon collègue avait un téléphone satellite et a pu appeler une dépanneuse qui est arrivée de Tenant Creek (soit 200 kms plus loin quand même). En attendant nous avons profité du paysage et bu une bière à l’ombre du camion en panne. Super sympa ! Bilan de l’opération 1200 AUD.

Après avoir été dépannés, nous voici donc parti en direction de Tenant Creek. On sent tout de suite une différence avec le climat. Fini l’humidité et la chaleur permanente de Darwin. Il fait froid et nous sommes contents de trouver une petite pizzeria pour manger. Nous dormons à l’hôtel Goldfield ou je partage ma chambre avec mon collègue de boulot.

goldfield-tenant-creeks-2

Le lendemain nous prenons la route pour une deuxième journée de 1000 kms. L’occasion de faire petit à petit connaissance avec mes nouveaux compagnons de travail et pour le coup de voyage.

Passage à Alice Springs , ville qui semble très sympa et nous tournons à droite (ça faisait longtemps que nous n’avions pas tourné !) direction le centre de l’Australie : L’Uluru !

Alice Springs

Alice Springs

Le paysage devient arride

Le paysage devient aride

En route on aperçoit le Mount Conner, qui ressemble à l’Uluru.

mount-conner

Puis on commence à apercevoir le fameux cailloux au loin. C’est magique d’être ici !

uluru-from-road

Une fois arrivés, on trouve notre hôtel (grand confort !) le Outback Pioneers. On partage une bière au Pub et direction le lit !

outback-pioneer-hotel-uluru-2 outback-pioneer-hotel-uluru-1

Le lendemain je découvre la salle et j’en apprends un peu plus sur la prestation pour laquelle on travaille. Il s’agit en fait d’un évènement organisé par Telstra (équivalent d’Orange en France). Celui-ci se déroule sur plusieurs jours, et à cette occasion il y aura un concert d’une artiste Australienne : Jessica Mauboy.

On commence à décharger les camions. Il y a plus de matos que tout ce que j’ai pu voir dans ma vie. Et je ne vous parle pas du prix, c’est incroyable de voir autant de matériel, je n’en reviens pas. J’apprends plein de choses d’un point de vue professionnel, c’est génial.

Durant une semaine nous avons installé, préparé et assuré les différentes prestations. Voici un petit condensé de photos.

Salle du concert

Salle du diner/conférence

Installation dans le désert

Après le boulot, on se retrouve généralement au Pub et nous buvons quelques bières entre collègues c’est sympa.

Le Dimanche 16 Octobre sera synonyme de jour de repos. Le matin même je motive mon collègue de chambre pour allez voir l’Ayers Rock de plus prêt. On nous prête la voiture de la boite et direction le parc national.

Nous verrons en premier les roches immenses de Kata Tjuta.

Balade dans la Walpa Gorge.

Nous continuons plus loin en direction de The Valley of The Winds, mais nous ne ferons pas la randonnée (5h).

kata-tjuta-10-valley-of-winds

Direction ensuite l’Ayers Rock / Uluru, enfin ! Nous arrivons au pied de la bête. Le temps est un peu couvert c’est dommage mais c’est quand même magnifique.

Pour information, cette roche emblématique de l’Australie s’élève à 348 mètres au-dessus de la plaine, possède un périmètre de 9,4 km et une longueur de 2,5 km. Le site est classé sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est un lieu sacré pour les peuples aborigènes. Il est depuis peu interdit d’y grimper. Il y a quand même un chemin balisé, mais il était fermé pour vents violents. Il fut découvert par les Occidentaux en 1873. Après ça, le lieux a été transformé en un point très touristique (resort, aéroport…) et d’ailleurs a été renommé Ayers Rock. De nos jours, le rocher porte les 2 noms. L’entrée dans le parc est de 25 AUD par personne (valable pour 3 jours)

Bref, on envisage de louer des vélos pour faire le tour et partons donc en direction du centre culturel pour en louer. Malheureusement une fois arrivé la bas, notre boss nous demande de revenir pour ramener la voiture. C’est donc un peu frustrés que l’on rentre au Resort. On avait également prévu de voir le sunset le soir même, mais le boulot passe avant tout. Peut être une autre fois…

La semaine se continue donc tranquillement avec un bon nombre d’heures de travail par jour. Tout ça ne m’empêchera pas de profiter de la piscine et du sunset sur l’Uluru depuis le Resort.

outback-pioneer-hotel-uluru-3

C’est quand même bien le « Working Holiday Style ».

Après avoir tout démonté et rechargé dans les camions, il est tant pour nous de partir. Les 2000 kms inverse nous attendent. En route nous nous arrêtons dans des endroits atypiques.

aileron-roadhouse

L’Aileron Roadhouse : une immense statue aborigène au loin sur la montagne

aileron-roadhouse-camels

Aileron Roadhouse toujours, avec une ferme de chameaux

La Wycliffe Well Road House, ou certains ont pu rencontrer nos amis les aliens, pourquoi pas 🙂

Pause émeux

Pause émeux

Ils nous arrivent aussi quelques péripéties : 2 pannes de gazole, 2 pneus sur le point d’exploser. En un semaine je suis devenu expert de changement de pneus sur camion !

Après une longue route de 2 jours, nous voici de retour à Darwin, juste à temps pour le sunset.

come-back-darwin

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Reply Stephane Savona 23 octobre 2016 at 18 h 18 min

    Cool t’as eu ton taf alors !! Et en plus dans la sono c top 🙂 Comme un poisson dans l’eau !! Bon j’espère que tout va bien l’ami 🙂

    • Reply Johann 23 octobre 2016 at 19 h 33 min

      Yes 🙂 Merci pour ton com’. Tout roule pour moi, et toi ? 🙂

    Laisser un commentaire