Australie, Victoria

Melbourne

21 janvier 2017

La ville

C’est dans cette grande métropole de plus de 4 millions d’habitants que coule la Yarra River, séparant les quartiers nord et sud de la ville. Melbourne est une ville cosmopolite et très culturelle.

Petite animation à Melbourne Central :

Nous visitons des quartiers très sympa, avec des ruelles étroites où plane une atmosphère détendue ; puis d’autres un peu plus animées.

Nous tombons même sur l’une d’elle qui nous fait penser à l’ambiance du début des années 1900 en France, avec les restaurants et serveurs qui jouent le jeu à fond.
Les monuments sont classes, et les musées d’art super intéressants.

Nous n’avons pas pu profiter des plages en raison du temps, nous y sommes juste passées.

Melbourne est réputée pour son street art. En effet, les ruelles taguées valent le coup d’œil, comme la célèbre Hozier Lane. Les graffitis changent chaque jour ici.

Quelques moments détente pour manger un bout ou boire un verre avec une amie :

Se déplacer

Comme pour Sydney, nous devons trouver un moyen de ne pas avoir à gérer la voiture. D’autant plus qu’apparemment dans les rues de la cité, si vous voulez tourner à droite il faut se placer à gauche et couper tout le monde. Trop de stress ! Et il y a un autre problème : l’Open d’Australie. Les caravan parks dans nos budgets sont pleins, les auberges aussi et les campings gratuits inexistants. Airbnb abuse sur les prix et les couchsurfing sont tous réservés. Galère ! Nous passons la première nuit clandestinement sur un parking dans un parc. Le lendemain, nous nous renseignons pour les transports en commun. Après s’être arrangées avec un couchsurfer pour squatter son parking à défaut de sa maison, nous partons à pied trouver réponses à nos questions. C’est encore plus cher que Sydney, et comme celle-ci, il faut une carte valable dans tous les transports. La différence est qu’elle coûte 6AUD… Nous hésitons un peu puis finalement, quand vous aurez lu la suite, vous comprendrez que nous pouvions nous permettre d’acheter cette carte.

Style de rien, le train passe en plein milieu des commerces…

Le logement

Les nuits suivantes, les connaissances d’un ami font que nous allons passer des moments plus qu’agréables. Le soir suivant notre nuit au parc, nous nous apprêtions à y retourner quand on nous a trouvé une maison… A 22h, une Malaisienne nous fait un accueil hyper chaleureux avec ses amis : champagne, dessert, boîte de nuit… Je passe une super soirée. Puis dans la journée suivante, alors que je me remettais de mes excès, on nous trouve un autre logement. Les gens sont dingues… Nous nous rendons dans une grande maison où nous attend un monsieur Indien qui ne parle pas anglais. Panique à bord, j’ai quelqu’un au téléphone qui fait l’interprète. Nous nous installons mais ne savons pas trop à quoi nous attendre. Et puis dans la soirée la famille débarque. Le monsieur était donc le papi ; il vit ici avec sa femme, son fils, sa belle-fille et ses 2 petits-fils de 9 et 11 ans. Ils sont très traditionnels et nous proposent de nous emmener à leur cérémonie religieuse. Aujourd’hui est un jour spécial dans leur religion Sikh. Nous mettons un foulard sur nos cheveux et suivons le rituel. Expérience originale ! Les jours suivants, nous allons beaucoup partager avec cette famille : cuisine, sortie au parc, soirées pyjamas (haha), tatouage au henné, cadeaux…

Le dernier jour, nous partons à 7h pour prendre le bateau pour la Tasmanie. La veille, nous nous sommes couchés tard pour profiter des derniers instants ensemble. Le réveil est difficile mais tout le monde est debout à 6h pour passer la dernière heure avec nous. Ca nous touche beaucoup. On nous prépare le petit-déjeuner. Nous aurons été traitées comme des princesses pendant ces 7 jours. Les au revoirs sont terribles : les 4 nénettes que nous sommes n’arrivons pas à retenir nos larmes…

Petit aparté

Nous avons eu un gros coup de chance hier. Un fou a foncé dans la foule à Melbourne, tuant 4 personnes et en blessant 24 autres. Heureusement que la météo n’était pas bonne car nous avions prévu d’aller dans ce coin pour terminer notre visite. En même temps, et pour y être passées à plusieurs reprises, ce cinglé à choisi l’un des endroits les plus blindés de piétons de la ville… Nous avons été choquées.

Le bateau nous ramènera ici le 13 février au soir pour nos 2 dernières nuits entre copines…

Voilà, la page Melbourne se tourne. Que de souvenirs resteront gravés !

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire