Australie

Magnetic Island

16 octobre 2016

Il est 5h, Mari s’éveilllllle, Mari s’éveilllllle ! ♫
Magnetic Island se situe à 8km de Townsville. Le nom de l’île provient de l’histoire d’un capitaine qui crût que le dérèglement de son compas venait de l’effet magnétique de l’île. Il n’en est pourtant rien !
Décidée à prendre le premier ferry partant pour l’île à 6h30, je souhaite bien profiter à fond de cette journée ! Je paie 29AUD l’aller-retour (3AUD de remise en passant par internet) et 7,5AUD le parking non-surveillé… Le ferry part toutes les demi-heures jusqu’à la nuit.

ferry
Nous sommes nombreux à être matinaux en ce dimanche matin : 8 ! Mais c’est ça qui est bon, pas de touristes à l’arrivée, seulement des locaux. Car cette île est habitée par plus de 2000 personnes, ce n’est pas une île préservée, déserte, sauvage et mystérieuse. C’est une petite ville avec grande surface, école, piscine publique etc…

the-fort-1
Une fois le bateau arrivé, je chope le premier bus pour aller au Horseshoe Ranch.
Je me suis motivée pour une balade à cheval de 2h entre bush et océan. Je réserve sur place ce qui est une très mauvaise idée car il faut absolument booker par téléphone avant, mais j’ai de la chance il reste une petite place ! Je me retrouve avec 3 Australiennes, 2 Suédoises et 3 super nénettes pour guider notre troupe. Après s’être équipées, avoir écouté le briefing et s’être vues attribuer un cheval en fonction de notre niveau, nous partons ! Mon cheval est Crickey, un des 2 plus beaux apparemment, les 2 qui servent à leur photo de promo hahaha.

balade-cheval-1  balade-cheval-3
balade-cheval-2

Entre pas et trot, nous rejoignons Horseshoe Bay, une immense plage.

horseshoe-bay-2 horseshoe-bay-1

Sur le chemin, nous apercevons 3 koalas ! L’île est réputée pour ces petits animaux cachés un peu partout. Après avoir traversé le bush, nous voilà arrivées à l’océan.On nous propose d’aller carrément dans l’eau, alors c’est parti ! Pour ne pas endommager le matériel, nous montons à cru, et en maillot de bain s’il vous plaît ! C’était un moment super même si ce n’est pas facile du tout de se tenir au cheval avec les genoux pour lutter contre les vagues (petites certes), et à la crinière pour ne pas glisser sur les poils mouillés ! Il faut faire attention de ne pas taper le cheval avec le pied, sinon il part plus vite (évidemment la force de la vague n’a pas épargné mon pied et mon cheval s’exécute illico, ouf sur 3-4 pas seulement ! ).
Ca semblait paradisiaque, heureusement que les crottins des chevaux de devant qui flottent et viennent vous caresser les mollets sont là pour vous ramener à la réalité ^^ Nous avions de l’eau jusqu’au niveau du garrot du cheval. C’est un moment que je garderai en mémoire pour longtemps ! Malheureusement, pas de photo !

Après ça, je souhaite faire la randonnée la plus connue : The Forts. Elle comporte des ruines datant de la seconde guerre mondiale. Au départ, je rencontre une autre fille qui voyage seule alors nous allons passer les 2 prochaines heures ensemble.

the-fort-3 the-fort-2
Sur le chemin, nous trouvons quelques points de vue sympa et un bébé koala avec sa maman, en plein sommeil, que nous pouvons voir de près.

koalas-2 koalas-1

La randonnée suivante mène à une plage, et avec cette chaleur nous ne pensons qu’à une chose : trouver Arthur Bay au plus vite pour se rafraîchir. Malheureusement, aucun itinéraire de randonnée n’est indiqué sur l’île. Nous ne trouvons pas la plage même si nous la voyons de haut et qu’elle nous donne envie ! Certaines autres plages se trouvent plus loin mais nous n’avons pas de moyen de locomotion et le bus ne passe pas sur cette route. En fait, il faut impérativement être véhiculé. Le scooter à la journée est à 28AUD, je ne sais pas le prix d’une voiture, et il est possible de louer un vélo mais heureusement que je n’ai pas fait cette erreur car j’aurais passé plus de temps à côté du vélo que dessus vu comme c’est vallonné… J’ai payé 7AUD mon pass de bus à la journée mais ce n’est pas la meilleure des idées, à part peut-être si vous comptez rester 2 jours sur l’île. Je pense que j’ai donc raté la plus belle partie de l’île, celle qui contient toutes les belles criques. Heureusement que j’ai vu Horseshoe avec les chevaux !

Alma Bay, la plage d’Arcadia, me déçoit un peu : c’est petit et « touristique », donc pas sensationnel.
alma-bay

Je passe ensuite devant Geoffrey Bay : « veuillez marcher 1000km avant de trouver l’océan » haha.

geoffrey-bay
Je marche beaucoup, beaucoup, beaucoup. C’est bien d’avoir un bus qui passe toutes les 40 minutes environ, encore faut-il avoir la patience de l’attendre… Je le chope tout de même pour aller à Pic-Nic Bay, le site le plus loin où peut vous emmener le bus. Pour continuer, il faut rouler sur une route pas goudronnée mais ça doit être une partie tellement plus sauvage et préservée ! Picnic Bay comporte un ponton et je somnole sur un banc dans le parc.
pic-nic-bay-1
pic-nic-bay-2

pic-nic-bay-4 pic-nic-bay-3

Je pensais tellement me baigner, dommage que le soleil soit caché à ce moment là et que l’espace de baignade soit très restreint. Tant pis, pas de baignade à Magnetic !
Puis la journée s’achève par Nelly Bay, là où je reprends le ferry pour Townsville.
nelly-bay-2 nelly-bay-1

Retour au bercail à 18h30, j’en aurais bien profité !
townsville-vue-du-ferry
En résumé, du fait que j’ai certainement raté le meilleur, je n’ai pas été charmée par cette île mais juste pour le cheval et les koalas, j’en garderai quand même un souvenir positif.

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire