Bali, Indonésie

Lever du soleil au Mont Batur

13 septembre 2016

2h30, le réveil sonne.
3h00, un taxi vient nous chercher pour nous emmener au pied du mont.
3h15, nous arrivons dans un autre hôtel où on nous sert thé et café. Les gens arrivent au compte-goutte.
4h00, on nous dispatche en petits groupes avec un guide attitré. Nous marcherons avec Gede et un couple de Hollandais. C’est parti !

Voilà comment débute la journée !

Nous avons réservé notre petit trek via le site francophone govoyagin, qui vous prépare un programme complet : taxi aller-retour hôtel-mont, petit-déjeuner cuit au volcan, bouteilles d’eau et snack, lampes torches, guide obligatoire (à cause d’une histoire de mafia des guides…), tour de la crête, bref, nous sommes emballés. Au départ de Kintamani, le tarif était moins élevé, c’est pour ça que nous nous étions rapprochés au maximum : 430 000 roupies/tête. Ayant pu discuter avec plusieurs personnes, le tarif est encore très variable : de 250 000 à 900 000 pour le même service, généralement plus au dessus de 400 000. Nous sommes dans la moyenne ! L’hôtel propose le service pour 550 000 ou 650 000 roupies.

L’ascension du mont est assez rapide, en 2 petites heures c’est jouable en faisant des pauses. Il vous faudra de bonnes chaussures et si vous n’avez plus votre santé d’antan, certains passages peuvent être un peu compliqués (pentus, glissants). Prévoir aussi des vêtements chauds pour le début de la rando et le haut du volcan !
Nous voilà donc partis tous les 5, à marcher dans la nuit à la lueur de nos torches, sous un beau ciel étoilé.

trek-batur

Nous arrivons au sommet sans encombre. Le ciel est dégagé, l’aube pointe son nez, quelques nuages sont en-dessous de nous, ça s’annonce chouette.

mount-batur-summit-2

Et puis en quelques minutes tout change. Les nuages avancent à vive allure et recouvre le paysage : c’est tout blanc !

Parfois, pendant quelques secondes, nous apercevons le soleil au travers des nuages mais il est déjà haut… Déception !
mount-batur-summit-4
Notre guide nous prépare un breakfast à base de pain de mie grillé, oeufs durs et fruits. Il fait super froid… On nous propose des boissons chaudes (payantes) qui sont les bienvenues ! Après avoir englouti tout ça, bon nombre de touristes sont déjà redescendus et le ciel se dégage. Il est bien trop tard pour le sunrise mais la vue est superbe.

Nous allons voir comment ils cuisent les oeufs durs et les bananes à l’aide des vapeurs chaudes du volcan, puis reprenons la route.
mount-batur-summit-eggs
Un endroit en chemin est peuplé de singes. Ca nous occupe quelques minutes le temps d’une pause.

Puis c’est la descente. C’est sportif ! Il y a pas mal de chutes mais jamais graves, c’est le derrière qui ramasse 🙂 Nous sommes en file indienne avec tous les autres groupes alors qu’au moment de la montée nous étions assez tranquilles.
mount-batur-summit-go-down

Arrivés en bas, nous retrouvons notre taxi et retournons à l’hôtel de Kintamani pour un second petit-déjeuner !

kintamani

Une douche et direction Lovina !
Au final, govoyagin ne nous a rien apporté de mieux que ce qu’on peut trouver sur place. Des belles promesses pour quelque chose de classique. Prenez donc une réservation sur place, que vous pourrez négocier autant que vous voudrez !

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire