Australie, Western Australia

Derby et la Gibb River Road

24 juin 2016

Après avoir quitté les magnifiques frangipaniers de Broome, nous arrivons à Derby après 2h30 de route.

Nous rejoignons le Boab Tree Prison, un imposant baobab millénaire de 14m de circonférence avec un trou au creux du tronc qui servait à garder les détenus pendant une nuit sur le chemin menant à la prison, à la fin du XIXème siècle. Ca paraît assez fou…

baobab-tree
Ensuite, nous allons voir la Jetty, une immondicité avec une mer dégueu qui ne méritaient pas de photo…

Comme depuis Port Hedland, il y a beaucoup d’Aborigènes. En général, et ce n’est pas péjoratif, ce peuple est assez mal intégré. Nous en voyons rarement qui travaillent, ils sont plutôt à errer, un peu perdus et souvent alcoolisés. Quand on connaît leur histoire, on peut comprendre leur façon de voir les choses, leur ressenti, leur frustration. Vous pouvez retrouver l’histoire de leurs tribus ici : c’est un reportage instructif que nous avons regardé récemment. Ca doit être très intéressant de parler avec l’un d’eux, qui rapporte des histoires de ces ancêtres. Peut-être aurons-nous l’occasion…

Pour en revenir à Derby, c’est vraiment une toute petite ville où il n’y a rien à faire à part se ravitailler, surtout pour les personnes qui se dirigent vers la Gibb River Road ou en reviennent. C’est une des routes de 4X4 les plus réputées d’Australie, et surment LA route du Western Australia. Nous aurions aimé la parcourir, nous nous sommes pas mal renseignés, tatés longtemps, mais nous avions peur d’être trop juste financièrement en cas de problèmes avec la voiture.
Il faut 1 à 2 semaines pour la parcourir, en s’arrêtant à tous les spots immanquables. Le truc c’est que la route est parsemées de caillasse, de corrugations, de rivières à traverser et qu’il faut une totale autonomie au niveau de l’eau et de la nourriture car si vous avez un problème, c’est difficile d’appeler quelqu’un sans réseau… Le véhicule doit être en excellente condition, vérifié/réparé avant le départ, comporté au moins 2 roues de secours etc… bref, encore un sacré investissement alors que nous avons dépensé bien assez d’argent en matière de voiture ces derniers temps…
Du coup, nous empruntons seulement les 100 premiers kilomètres de la Gibb pour se rapprocher de notre destination du lendemain : Windjana Gorge et Tunnel Creek.
gibb-river-road-sign
En chemin, nous trouvons des centaines de splendides baobabs, des milliers de termitières, nous évitons des kangourous étonnamment minuscules.
gibb-river-road-sideNous assistons à un coucher de soleil de dingue…
gibb-river-road-sunset
gibb-river-road-sunset
L’état de la route n’est encore pas si mauvais alors c’est du bonheur !
Puis nous campons gratuitement près d’une rivière où apparemment certains crocos peuvent se reposer 🙂 A la lumière de la bougie, nous faisons connaissance autour d’une bière avec nos jeunes voisins, un Hollandais et son amie Anglaise. Ils ont le même projet que nous jusqu’à Darwin, alors peut-être que nous nous re-croiserons !

Centrer
Circulation
A vélo
Transports

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire