Australie, Western Australia

Bushfire

17 janvier 2016

Ce mot n’a jamais été aussi présent dans notre quotidien qu’en ce moment. Comme vous l’avez peut-être su, un feu de brousse est survenu début janvier à Waroona (1h30 au nord de Kirup), consécutivement à un éclair…

71357 hectares ont été dévastés et le périmètre du feu était de plus de 327km. 162 maisons et 18 propriétés au moins ont été ravagées, faisant 2 morts au niveau humain et tellement plus au niveau animal… Les animaux sont pris en charges pour être soignés par les vétérinaires ou euthanasiés selon l’ampleur des dégâts.

bushfire2

Image impressionnante empruntée au journal Perthnow

Nous pensions qu’un orage allait éclaté. Le climat était lourd et le ciel sombre, au point de changer certaines couleurs telles que nos téléphones, l’autoradio… C’était vraiment très étrange. Et puis en rentrant chez nous après le travail, on nous annonce que ce n’est pas un orage mais bien un bushfire out of control (immaîtrisable). A cause de la chaleur accompagnée de beaucoup de vent, ceci va durer une semaine…

IMG_3049

Le ciel vu de notre emplacement, avec une lueur d’espoir au bout

L’Australie est malheureusement très habituée à ces feux. De la chaleur, du vent et la végétation extrêmement sèche, contribuent malheureusement à des départs de feux rapide et à leur propagation accélérée. Un des moyens qu’ils ont trouvé ici, c’est de brûler les forêts eux-mêmes pendant que la nature est encore verte, avant que celle-ci ne s’embrase seule. Sur cette page, le gouvernement vous explique les mesures de prévention.

DSC02695

panneau indiquant le plan de lutte dans la commune de Collie

Des équipes de soldats du feu gèrent sur de petites parcelles, des feux qu’ils provoquent volontairement et s’assurent que tout le bas de la végétation sera calcinée. Ce moyen contrôlé ne ferait en théorie pas mourir les arbres qui ne brûlent que de l’extérieur. C’est très moche et ça sent le brûlé mais si ça peut permettre une lutte efficace alors pourquoi pas…

DSC02703

feu maîtrisé

 

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire