Australie, Northern Territory

Un peu, beaucoup d’animaux en NT !

1 septembre 2016

Spectacular Jumping Crocodiles

Nous avons fait une sortie très touristique, le Jumping Crocodiles, où, comme son nom l’indique, nous sommes allés voir des crocodiles sauter.

jumping-crocodiles-12

Avec 3 autres Français, nous embarquons à 9h pour 1h de navigation sur une rivière pleine de crocos. En fait, les gens de l’organisation attachent un bout de viande au bout d’une sorte de canne à pêche et la tiennent en l’air afin que les crocodiles puissent sauter pour se nourrir et nous ébahir en même temps !

jumping-crocodiles-3Ce jour là, peu d’entre eux ont eu le courage de sauter mais ils se sont tous approchés du bateau.
Il est possible de les voir du haut du bateau ou derrière les vitre en bas. Les 2 postes sont super impressionnants. Nous avons pu observer de très près les mâchoires énormes de ces animaux étonnants et terrifiants à la fois. Ils peuvent nager très vite, et quand ils sautent, c’est tout leur corps qui ondule…

Leur queue écaillée leur permet de se diriger et de se propulser. On dirait vraiment des animaux d’une autre époque. Bien qu’ils se trouvaient dans une rivière, il s’agissait bien de crocodiles marins, les plus dangereux.

jumping-crocodiles-5 jumping-crocodiles-7 jumping-crocodiles-3
Au micro, le guide nous disait que si on passe par dessus bord il ne faut surtout pas nager pour éviter d’émettre du bruit, mais stagner à la surface. Facile à dire !

Les oiseaux

Nous avons découvert un parc sympa aux environs de Palmerston dans lequel nous adorons passer du temps. Ici les canards, cacatoès et ibis s’amusent et gazouillent toute la journée.

 Les sandflies

Dans un tout autre genre, parlons maintenant d’insectes : les mouches de sable. Une vraie plaie. Ce sont des mouches minuscules de 2mm, aussi invisibles et sournoises que des puces, mais avec les mêmes caractéristiques que les moustiques : elles aiment les endroits chauds et humides, ainsi que les bords de mer, rivière, étang…
Leurs piqûres laissent de gros boutons rouges qui démangent très longtemps (pas comme les mosquitos). On a même un peu l’impression d’être en pleine poussée de varicelle…
sandflies-leg
Ce sont les femelles qui se chargent de pomper notre sang qui contient une protéine nécessaire pour pondre leurs oeufs…
Un seul remède pour lutter contre ses parasites : Bushman ! Notre allié anti-piqûre de tout 🙂
Un seul remède pour éviter de se gratter jusqu’au sang et de devenir barjo: mettre de l’alcool.
Nous avons aussi opté pour une méthode un peu plus naturelle : l’huile essentielle de tea tree.

Territory Wildlife Park

Dimanche après-midi, alors que nous nous apprêtions à appeler la France, un homme se pose à côté de nous avec son 4X4 : « Salut les gars, vous avez déjà été visiter ce parc ? Non ? J’ai 2 places qui périment mardi, je vous les donne ». Très gentil ce monsieur, 2 places de 32AUD chacune ça fait toujours plaisir ! Nous qui commencions à nous ennuyer à Darwin, nous voilà avec une occupation pour le lendemain !
territory-wildlife-park-pass
Lundi donc, départ du matin pour Berry Springs. Nous arrivons au parc et commençons par une séance photo avec cacatoès et serpent. Il était possible de poser avec un gros lézard mais ses yeux nous imploraient de ne pas le déranger.
Nous avons fait le tour du parc à pied, parfois aidés du petit train. C’était l’occasion de voir des dingos, des oiseaux en tout genre mais surtout des rapaces, des reptiles, etc… Le show des oiseaux nous a bluffés.

Certains animaux sont devenus des animaux de compagnie. D’autres, ayant été trouvés blessés ont été soignés. C’est bien dommage qu’ils ne les relâchent pas après…

Après cette visite où nous avons bien pris le soleil, nous sommes retournés nous baigner aux sources chaudes de Berry Springs. En sortant, une demoiselle fermait son kiosque de glaces etc… et nous donne sandwichs et tourte chauds. Décidément, journée placée sous le signe de la générosité !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Laisser un commentaire